Lifestyle toctoc

TocToc

Publié le 17 juillet 2020

5 plantes d’intérieur faciles d’entretien

Vous appréciez les plantes, mais n'avez pas la main verte? Pas de problème, il existe des espèces capables de résister à la chaleur, à la lumière, aux excès ou aux oublis d'arrosage.

Monstera deliciosa

 

Graphique et exotique, la monstera deliciosa est la plante idéale pour orner votre intérieur, en particulier si vous êtes féru de l’urban jungle. Originaire des forêts tropicales du Mexique et du Panama, elle est robuste et facile d’entretien. Si elle se plaît également en intérieur, elle apprécie les températures douces et l’humidité, mais pas la lumière directe. Très vivace, elle peut prendre beaucoup d’espace, c’est pourquoi nous vous recommandons de prévoir des tuteurs, pour mieux lui permettre de supporter son propre poids. En intérieur, on la considère souvent comme une plante « dépolluante » car la surface étendue de son feuillage absorbe l’ammoniac et le formaldéhyde. En été, il est indispensable de vaporiser quotidiennement de l’eau non calcaire sur ses feuilles afin de reproduire son environnement naturel. Une plante qui se prête tout particulièrement aux apprentis jardiniers!
 

Ceropegia

 

C’est à la forme de ses feuilles et à ses tiges retombantes qu’on lui doit son nom latin, ceropegia, ou chaîne des coeurs, en français. Plante vivace, elle est originaire d’Afrique du Sud. De ses tubercules germent de longues tiges pouvant mesurer jusqu’à 2,5 m de longueur. Pour bien s’épanouir, le ceropegia a besoin de lumière vive et de plein soleil. Il apprécie un arrosage parcimonieux, soit tous les 10 jours, en période de croissance. En fin d’été, vous verrez apparaître de petites fleurs roses tubulaires et arrondies à sa base. La forme de ses tiges en fait une plante parfaite à disposer en hauteur, posée sur une étagère ou accrochée au plafond.
 

Medinilla magnifica

 

À la recherche d’une plante qui fait des fleurs? Tournez-vous vers la medinilla magnifica. Dans la mesure où elle pousse dans une atmosphère humide, veillez à lui offrir des conditions similaires: une forte hygrométrie et une température ambiante douce. Cette plante consiste en un petit arbuste aux rameaux vigoureux, mais peu nombreux. Ses feuilles sont imposantes, de couleur vert foncé et arborent quelques nervures vert clair bien marquées. Elles sont coriaces et lustrées. La floraison de la medinilla se déroule de mars à juin, période durant laquelle se forment des panicules pendantes jusqu’à 40 cm. Ces dernières sont constituées de petites fleurs aux pétales couleur rose à rouge corail.

 

Oxalis triangularis

 

On l’apprécie pour sa couleur pourpre qui détonne face à l’abondante palette de vert à travers laquelle se déclinent habituellement les plantes d’intérieur. Chaque matin, ses trèfles se déplient pour se replier sur eux-mêmes la nuit venue. Un phénomène qui répond au nom de nyctinastie, soit le mouvement provoqués chez certains végétaux par l’alternance du jour et de la nuit. L’oxalis apprécie le soleil, mais le manque d’eau peut lui être fatal. Du printemps jusqu’à l’automne, vous verrez apparaître de petites fleurs blanches qui viendront panacher son feuillage violacé. Robustes et persistantes, elles n’aiment pas le soleil direct.

 

 

Misère

 

Sa capacité à survivre en milieu hostile lui a valu son nom: misère. Originaire du continent sud-américain, la misère résiste à tout, ne demande qu’un entretien restreint et récompensera le jardinier en herbe par un feuillage abondant et des fleurs blanches, roses, ou violacées. Elle figure parmi les grands classiques des plantes d’intérieur et, à voir les images ci-dessous, on comprend pourquoi: ses tiges retombantes en font une excellente candidate pour une suspension. Elle apprécie un arrosage abondant en période de grosses chaleurs et modéré en automne.

 

Astuces pour des plantes d’intérieur en pleine santé

 

  • Ne laissez jamais d’eau dans le cache-pot: le lendemain de l’arrosage, veillez à retirer l’excédent au risque de faire pourrir votre plante
  • Veillez à dépoussiérer régulièrement les feuilles de votre plante, soit par la vaporisation d’eau non calcaire, soit en passant un chiffon sec sur chaque feuille
  • Evitez de placer vos plantes face à la fenêtre et assurez vous qu’elle ne fasse pas les frais de changements de température brutaux. À cette fin, pensez à remplir une bouteille d’eau la veille de l’arrosage pour que cette dernière soit à température ambiante
  • Ne placez jamais votre plante derrière une fenêtre sans rideaux
  • Si possible, faites usage de l’eau de pluie pour l’arrosage