Immobilier chloe

Chloé Wiss

Publié le 17 novembre 2017

Zoom sur l’architecture de la Fondation Jan Michalski

Sise à Montricher, cette construction hors-normes accueille auteurs, traducteurs et artistes en recherche d’inspiration et de tranquillité au sein de 7 cabanes. Détails architecturaux en photos.

Ce projet architectural atypique a été mis sur pied par la Fondation Jan Michalski pour l’écriture et la littérature. Créée en 2004, la Fondation Jan Michalski a été initiée par Vera Michalski-Hoffmann en mémoire de son époux. En effet, le couple d’éditeurs avait pour rêve de construire un lieu propice aux rencontres et échanges autour de la littérature et de l’art. C’est chose faite grâce à la Fondation, dont la mission est de « favoriser la création littéraire et d’encourager la pratique de la lecture à travers diverses actions et activités, parmi lesquelles une bibliothèque multilingue, des expositions, des événements culturels, un prix de littérature, des soutiens financiers et aujourd’hui une résidence d’écrivains ». TocToc vous fait découvrir de plus près ce palais pour écrivains.

 

Un site exceptionnel au pied du Jura vaudois

 

Résidents de Montricher depuis 1983, Vera et Jan Michalski souhaitaient faire profiter les écrivains, en herbe ou confirmés, de ce paysage champêtre et à la vue imprenable sur le Léman. Ainsi, c’est au lieu-dit Bois Désert, où se trouvait auparavant une colonie de vacances, que la Fondation a pris place. Les travaux ont commencé en 2009 et se sont achevés début 2017.

architecture Fondation Jan Michalski
La Fondation Jan Michalski à Montricher vue du ciel © Leo Fabrizio

Le bâtiment principal est l’œuvre du cabinet d’architecture nyonnais Mangeat-Wahlen. Imaginée comme une « petite cité consacrée aux auteurs », la Fondation Jan Michalski est donc composée de plusieurs bâtiments rassemblés sous un toit qui symbolise une canopée.

architecture Fondation Jan Michalski
Les arbres en béton surmontés d’une canopée faisant office de toit © Leo Fabrizio

Les architectes ont conservé l’emprise au sol de la colonie de vacances qui se trouvait sur le site pour édifier les seuls bâtiments « ancrés » du projet sur environ 5000 m². En effet, contrairement aux cabanes destinées aux écrivains qui sont suspendues à la canopée de béton, la bibliothèque, la salle d’exposition et l’auditorium sont ancrés au sol.

Fondation Jan Michalski architecture
De nombreux points de vue permettent de profiter du panorama sur le lac Léman © Tonatiuh Ambrosetti

 

Des cabanes pour inspirer des écrivains du monde entier

 

Au cœur du bâtiment de la Fondation se trouve la résidence d’écrivains. Composée de 7 modules d’habitations – ou cabanes – cette résidence est ouverte sur dossier à des écrivains, traducteurs et artistes en quête d’inspiration et de quiétude.

Architecture cabane Fondation Jan Michalski
Cabane Elemental, la seule cabane collective avec cuisine, salle à manger et coin salon © Leo Fabrizio

La vocation de la Fondation est d’offrir aux personnes sélectionnées un environnement propice à la création littéraire. Mais sans oublier les rencontres! C’est pourquoi il y a aussi une cabane commune spacieuse ouverte aux résidents qui peuvent alors partager leurs repas ensemble.

Architecture Fondation Jan Michalski Montricher
La cabane Fuhrimann-Haechler entièrement en bois: accoya à l’extérieur, pin à l’intérieur, est dotée d’un grand balcon

Les cabanes sont suspendues à leurs extrémités au toit par des tiges métalliques. Elles sont comme en lévitation au-dessus du sol. Ce sont des bureaux d’architectes suisses, mais également internationaux, qui ont imaginé ces maisonnettes.

architecture d'intérieur Fondation jan michalski
Intérieurs des cabanes Fuhrimann-Haechler en pin, Mangeat-Wahlen à l’aspect minimaliste et de la cabane Schaub-Zwicky accessible aux personnes à mobilité réduite © Tonatiuh Ambrosetti et Leo Fabrizio

Les intérieurs des cabanes sont composés de kitchenettes, d’une pièce à vivre, d’un bureau, d’une chambre et d’une salle de bains. Six des cabanes réservées aux écrivains font face au Léman et une seule se trouve côté Jura.

 

Trois autres salles complètent le projet

 

Afin de mener à bien l’ensemble de ses activités, la Fondation s’est aussi dotée d’une bibliothèque, d’une salle de conférence et d’une salle d’expositions.

Sur 5 étages, la bibliothèque recense près de 60’000 ouvrages. Cette collection met l’accent sur la littérature mondiale moderne et contemporaine. D’ailleurs, les collections multilingues et multiculturelles de cette bibliothèque sont ouvertes au public depuis 2014.

Architecture Fondation Jan Michalski
La bibliothèque, l’auditorium et la salle d’expositions de la Fondation Jan Michalski © Leo Fabrizio et Tonatiuh Ambrosetti

Chaque année, 3 expositions temporaires donnent l’opportunité aux visiteurs de découvrir la littérature, l’écriture et le livre sous différents angles. De plus, de nombreux événements ont lieu à l’auditorium qui ouvre uniquement à ces occasions !

 

La Fondation Jan Michalski en chiffres

 

  • 8 : le nombre d’années qu’a duré le chantier (entre 2009 et 2017). Les premiers espaces ont ouvert au public fin 2013 et la résidence des écrivains a ouvert en 2017.
  • 770 : l’altitude en mètres où se situe la construction.
  • 11 : le nombre total de cabanes, dont 7 réservées aux écrivains, 1 cabane commune et 3 cabanes administratives.
  • 26 : le nombre d’écrivains qui a séjourné en résidence depuis l’inauguration en avril 2017.
  • 65’000 : le nombre d’ouvrages qui se trouve actuellement dans la bibliothèque, avec pour objectif 80’000 ouvrages à terme.
  • 12 : le nombre de langues différentes représentées à la bibliothèque.
  • 15’000 : le nombre de visiteurs annuel de la Fondation Jan Michalski.
  • 3 : le nombre d’expositions temporaires qui a lieu chaque année.

 

Sources des informations et citations:
Dossier de presse « Ouverture de la résidence d’écrivains » de la Fondation Jan Michalski pour l’écriture et la littérature disponible sur demande.