Immobilier sandra

Sandra Gambazzi

Publié le 27 juillet 2017

Dites « cheese » ! L’utilisation de la photographie en courtage

Qu'est-ce qui donne envie d'acheter ou de louer un bien en tout premier lieu ? Les images promotionnelles ! TocToc vous conseille et vous donne ses secrets pour faire la photo parfaite !

2017, l’ère du monde connecté, des réseaux sociaux et de la publicité. L’image est omniprésente et est devenue essentielle. Entre Snapchat, Instagram et autres outils de retouche, la photo qui se veut parfaite n’est plus celle d’il y a 10 ans !

Alors, comment faire, au niveau professionnel, pour mettre en avant un produit avec des photos de qualité et dans l’ère du temps, sans faire nécessairement appel à un photographe professionnel ? Evidemment, tout le monde peut utiliser son smartphone ou un appareil photo numérique. Cependant, grâce à quelques astuces, il est possible de faire la différence et de se démarquer de la concurrence !

L’importance de la photographie

Prenons l’exemple de l’impact de la photo dans le domaine de l’immobilier. Au service courtage, la publicité internet et la plaquette de vente sont les deux outils principaux permettant un premier contact avec le client potentiel. Il est donc impératif d’attirer son attention en un clin d’œil, pour déclencher un coup de cœur et l’amener à une visite de la propriété.

Ces supports sont composés d’une part d’un descriptif du bien (nombre de pièces, étage, annexes, prix, lieu, etc. Et, d’autre part, des photos du bien. Ces dernières ont plusieurs fonctions :

  • Montrer une vue en 3D du bien,
  • Donner une vision de l’espace et du volume des pièces,
  • Encourager une projection dans le bien et des possibilités d’aménagement (par exemple si la pièce est meublée),
  • Mettre en évidence les finitions; revêtements de sols et murs, couleur, style, etc.
  • Et surtout, déclencher un coup de cœur
Exemple de photo de courtage

Tant d’aspects objectifs et subjectifs à ne pas négliger ! Une image vaut bien plus que mille mots, car il s’agit d’un langage universel. C’est pourquoi les photos utilisées doivent être d’excellente qualité.

Pour ceci, le groupe Cogestim a opté récemment pour du matériel photographique semi-professionnel. Il s’agit d’un appareil photo avec un grand angle offrant un cadrage beaucoup plus large. Cela facilite la visualisation de l’espace des pièces. L’appareil est également équipé d’une technologie HDR, prenant 9 photos de la même prise de vue. Cela permet (grâce à leur superposition) une luminosité parfaite, offre une meilleure profondeur de champs et estompe l’effet de contre-jour. Un programme de retouches est aussi de mise ! Il est alors possible de recadrer, modifier la saturation et teinte des couleurs et la netteté de la photo. Ainsi, on obtient un rendu final plus vrai que nature !

Les secrets d’une photo réussie

Toutefois, pour qu’une photo soit réussie, il faut de l’observation et de la technique avant la prise de vue. Les points suivants sont à considérer :

  • Cadrage : Les murs et le plancher doivent être droits. Utilisez si nécessaire un trépied. Déterminez les éléments importants et assurez-vous qu’ils entrent dans le cadre et ne sont pas coupés.
  • Désencombrer la pièce : Le client achète un espace, une surface, un volume, pas les bibelots ou cadres photos. Ces derniers encombrent les pièces et donnent l’illusion de surfaces plus petites. De plus, trop d’informations visuelles empêchent le client de se focaliser sur les éléments importants.
  • Mise en scène : Mettez en scène l’intérieur. Cela veut dire que selon l’angle de vue choisi, il faut retirer certains gros objets situés au premier plan de la photo obstruant la vue (par exemple déplacer, le temps de la photo, un canapé, une chaise). On donne ainsi de la profondeur de champs. À l’inverse, dans une maison vide, rajoutez de petits accessoires ou aménagez de meubles certaines pièces, pour permettre au client de mieux se projeter.
  • Vitres et miroirs, les faux amis : Ils donnent un effet de grandeur à une pièce, mais attention de ne pas vous retrouver sur la photo à cause de leurs reflets !
  • Lumière : Allumez les lumières indirectes pour donner un côté chaleureux.
  • Contre-jour  intérieur : Si vous n’avez pas de système photo HDR, évitez de prendre une pièce avec la fenêtre de face. Vous aurez une zone blanche saturée à l’emplacement de la source de lumière, et le reste de la pièce sera très sombre. Pour atténuer cet effet de contre-jour, vous pouvez fermer les rideaux, allumer les lumières et utiliser le flash. Toutefois, le mieux serait de photographier en HDR car cela permet de voir l’extérieur et d’ajouter de la profondeur à la pièce !
  • Contre-jour extérieur : L’idéal est de prendre une photo de la maison lorsque le soleil est bien présent, sans ombre sur la façade. En fonction de l’orientation de la maison, regardez à quelle heure la façade est ensoleillée. Il faut toujours prendre la photo avec le soleil dans son dos ! Si nécessaire, revenez à un autre moment de la journée pour prendre les autres façades.

Vous avez maintenant tous les outils en main pour réaliser la photo parfaite !