Lifestyle julia

Julia Jeanloz

Publié le 17 septembre 2018

Votre balcon au fil des saisons: l’automne

TocToc, toujours à la recherche d’idées pour transmettre le plaisir de la découverte et du « fait maison », se met au vert et inaugure sa chronique « votre balcon au fil des saisons » avec un article spécial automne! Dans notre chronique seront distillés quelques conseils pour permettre à votre balcon de rester verdoyant de saison en saison.

Aménager un balcon urbain : à quoi penser ?

 

Vous avez toujours rêvé d’un vaste jardin florissant, mais n’avez qu’un petit coin de balcon à disposition ? Peu importe l’espace dont vous bénéficiez, vous aussi avez droit à votre petit carré de verdure. Choix de plantes, ensoleillement, saisonnalité, arrosage… Par où commencer ? Cassons tout de suite les idées reçues : nul besoin de potasser l’art du jardinage pour s’y mettre ! En fait, c’est même plutôt facile, moyennant du bon sens et un peu d’anticipation.

Dans nos articles dédiés aux plantes, nous vous avions parlé des plantes d’intérieur aux vertus relaxantes et esthétiques. Cette fois, c’est dehors que nous vous emmenons. En effet, l’été cède du terrain à l’automne; les arbres se parent de rouge, d’orange et de jaune; et les températures, encore douces, font germer l’envie d’aménager un petit écrin de nature au cœur de la ville.

Balcon-verdoyant-beton
Balcons verdoyants en pleine ville © Flickr

Concevoir votre balcon par zone

 

Pour un balcon harmonieux, définir la manière dont vous souhaitez utiliser les zones permet à chacune de rester fonctionnelle. En d’autres termes, on prendra soin de délimiter l’espace dédié à l’accueil d’amis et à la convivialité, soit une table et des chaises, de celui qui inclura votre potager et vos herbes aromatiques. Enfin, vous en définirez un troisième, composé de plantes volumineuses, texturées, d’arbustes et de fleurs.

 

Pensez entretien facile !

 

Si vous avez le désir de bien faire, mais que vos compétences en botanique ont atteint leur apogée à l’époque de l’école obligatoire quand votre professeur de sciences naturelles vous a demandé de tenir un herbier, optez pour des plantes d’entretien facile !

chevrefeuille-jardin-balcon
Chèvrefeuille des jardins © Flickr

Après avoir dépassé l’étape de la première floraison, lorsque vous vous sentirez plus en confiance au vu de votre balcon verdoyant, vous pourrez prendre davantage de risques et vous tourner vers des plantes plus « capricieuses ».

 

Balcon ombragé ou ensoleillé : une question d’exposition avant tout

 

Avant de vous embarquer dans un projet d’aménagement de votre balcon, il est indispensable de vous familiariser avec le degré d’ensoleillement de votre balcon. Sur combien d’heures de soleil/d’ombre journalières pouvez-vous compter? Un balcon, même petit, peut être doté d’un micro-climat. Ainsi, des plantes de mi-ombre pourront être placées à côté d’un mur pour ne pas que le soleil les atteigne toute la journée; tandis que les plantes qui s’épanouissent en plein soleil devront avoir l’assurance d’en bénéficier tout du long. Passez un peu de temps à étudier la question et, une fois la réponse obtenue, choisissez vos plantes.

Bruyère d’hiver en pleine nature © Flickr

Il vous faudra ensuite trancher entre plantes vivaces ou annuelles : les vivaces reviennent d’année en année. Elles subsistent à l’hiver grâce à leur racines, rhizomes, bulbes, au contraire des annuelles ou bisannuelles. Ces dernières sont des plantes herbacées qui se développent sur une saison ou deux uniquement. Elles ne supportent pas le gel et doivent être replantées/resemées chaque année. Leur gros avantage est leur floraison.

 

À planter en automne pour une floraison tardive

 

Le cyclamen est une vivace, parmi les plus jolies plantes à faire fleurir en automne. L’idéal est de s’y mettre au début de l’automne. Il peut être planté en pot ou en massif semi-ombragé. Particulièrement résistant au froid, il saura assurément donner à votre jardin une petite note colorée, là où la plupart des autres plantes sont endormies. Privilégiez un endroit lumineux, mais pas pour autant en plein soleil. L’arrosage, bien que modéré, sera fréquent, idéalement deux fois par semaine.

balcon-cyclamens-exterieur
Cyclamens d’extérieur en automne © Flickr

Si elle a pour avantage de se plaire à n’importe quelle exposition, la bruyère préfèrera une situation dégagée et ensoleillée. Robuste, elle supporte tant les températures plus fraîches des milieux rustiques, que la pollution atmosphérique des milieux urbains. Ses tonalités mauves coloreront joliment votre petit écrin de verdure durant les journées les plus froides. Plantez-là en automne pour une floraison dans l’année !

Le chèvrefeuille d’hiver ou chèvrefeuille arbustif, bien que discret, ne manquera pas de vous émerveiller, à une époque où les fleurs se font rares. Il se révèlera extrêmement parfumé à la nuit tombée et facile à cultiver. Poussant très vite, il demande une culture, au mieux, au soleil, mais se contentera très bien de la mi-ombre.

Et lorsque la neige étendra son manteau, vous vous souviendrez de votre balcon. Grand amoureux des fleurs, l’écrivain et poète Paul Claudel écrit à leur propos: « La fleur est courte, mais la joie qu’elle a donnée une minute n’est pas de ces choses qui ont commencement ou fin. »