Lifestyle toctoc

TocToc

Publié le 23 octobre 2020

Chiner depuis votre canapé? C’est possible!

En ces temps pluvieux, scroller sur son smartphone à la recherche de divertissement devient de plus en plus fréquent. Parfois, on a même aussi tout simplement la flemme de sortir. Alors, lorsqu’il s’agit de dénicher la perle rare pour votre intérieur - dame jeanne, suspension rétro ou table basse vintage -, et que la perspective de passer votre soirée sur Marketplace avec l’éventualité de rentrer bredouille ne vous enchante pas, TocToc vole à votre secours! Et si c’était possible de chiner, confortablement installé depuis votre canapé?

Alerte bonnes affaires! Plus besoin de vous lever à l’aube pour dégoter un trésor, il vous suffit d’avoir l’index agile et de jeter un oeil aux stories Instagram de vos abonnements. Depuis quelques temps, les brocantes en ligne foisonnent. Certaines sont spécialisées selon l’époque des objets présentés, d’autres proposent les coups de coeur du vendeur, d’autres encore offrent une vitrine à de multiples vendeurs, amateurs ou professionnels. Quoi qu’il en soit, il y en a pour tous les goûts et tous les porte-monnaies. Notre sélection ci-dessous.
 

JPLD – Jaimepaslesdimanches

 

« Hello les amis d’Instagram ! » est aujourd’hui devenu un gimmick aisément reconnaissable. À Colombier, dans le canton de Neuchâtel, Elodie vend… Sa maison, ou presque. Sur les trois étages de son logement-showroom se côtoient mobilier ancien et neuf. Ici, tout est à vendre: du tapis berbère dans la chambre d’enfants à l’enfilade scandinave en teck à l’entrée. Les objets qu’expose Elodie sont de ceux qui vous procurent instantanément de la joie, tant la scénographie du cocon familial dans laquelle ils sont mis en valeur est inspirante et chaleureuse. Celle dont l’intérieur se modifie au gré des va-et-vient des visiteurs issus des quatre coins de la Suisse romande a plus d’un tour dans son sac. Et en plus d’avoir le chic pour débusquer de véritables pépites, Elodie possède également des mains de fée. À l’écoute de vos envies, elle saura redonner un coup de neuf à votre armoire de campagne qui fait triste mine, à l’aide de papier de verre, d’un bon coup de peinture et d’un papier peint graphique et intemporel, choisi avec goût.

jpld elodie brocante
© JPLD – J’aime pas les dimanches

https://jaimepaslesdimanches.ch/
Instagram
 

novam vitam

 

Probablement la plus jeune adresse parmi cette sélection. Novam vitam, du latin « nouvelle vie », vient de débuter son activité. Il s’agit d’un duo de chineurs, Justine et Damien, qui propose des pièces sélectionnées par leurs soins – miroirs, meubles d’appoint, lampes, vases – du côté de Vevey. Ils ont le contact facile et n’hésitent pas à vous proposer des pièces qui ressemblent à celle qui vous a fait craquer, mais qui est partie sous le bras d’un autre. À connaître absolument 🙂

cogestim novam vitam
© novam vitam

Instagram

 

detritus.ch

 

Avec sa ligne graphique pastel et ses couleurs pêchues, la galerie lausannoise detritus donne réellement envie de craquer pour du vintage! De plus, elle vous propose régulièrement des objets qui ont marqué l’histoire du design pour le meilleur: de la chauffeuse Togo de Michel Ducaroy pour Ligne Roset au fameux trolley Baby de Joe Colombo pour Bieffelplast. Le soin du détail est poussé à son paroxysme lorsque l’objet convoité devient une animation sur Instagram. On apprécie particulièrement la variété de la sélection et la gamme de prix, tout doux. Longue vie à detritus.ch!

detritus brocante
© detritus.ch

http://detritus.ch/
Instagram
 

L’Alma chine

 

Créée par Claudio et Angélique, l’Alma chine est une plateforme multi-vendeurs proposant une sélection de mobilier et déco design et vintage des années 1950 à 1980. Elle présente quelque 500 produits uniques dans tous les styles et pour tous les budgets. L’intérêt de cette plateforme est qu’elle donne beaucoup d’information sur les pépites que vous convoitez: état, style matériau, dimensions, livraison. Vous y trouverez ainsi nombre d’étagères télescopique, qui, d’ailleurs, partent comme des petits pains, beaucoup de mobilier scandinave, un peu d’industriel, ou encore des trouvailles plus insolites, comme une monumentale ancienne horloge CFF. Bonus: le site web permet à l’internaute une navigation aisée et rapide entre les différentes catégories d’objets, dont le stock est fréquemment renouvelé.

alma chine brocante
© L’Alma Chine

https://lalmachine.com/
Instagram

 

Le Regain brocante

 

À Essertines-sur-Yverdon, Sarah et André vous proposent de revaloriser un patrimoine oublié. Plus qu’une simple passion, il s’agit ici d’un projet social, qui vise à attirer l’attention sur une manière de consommer différemment et de mettre en avant l’histoire de l’objet. S’il est possible d’apercevoir différents objets à vendre sur leurs réseaux sociaux, on vous conseille vivement de vous rendre sur place et de farfouiller leur grange de fond en comble à la recherche d’objets futiles ou utiles, selon vos envies. La grange du couple est ouverte un samedi par mois environ, à des dates annoncées sur leur site web et les réseaux sociaux. S’il n’existe pas de shop en ligne, il est possible de faire réserver vos objets favoris via leurs comptes Instagram ou Facebook.

brocante le regain
© Le Regain brocante

Instagram