Lifestyle julia

Julia Jeanloz

Publié le 25 juillet 2019

Dossier vacances: Six-Fours Les Plages, un nom qui fleure bon les embruns!

Plages de sable fin, soleil omniprésent, eaux claires, criques isolées, verdure à perte de vue… Si vous souhaitez jouir des avantages de la Côte d’Azur sans vous soucier des inconvénients liés à sa fréquentation, TocToc vous conseille vivement de vous intéresser à Six-Fours Les Plages, un véritable écrin bleu au sud-ouest de Toulon.

L’année passée, TocToc lançait son « Dossier vacances », une chronique sur la présentation des lieux idylliques fréquentés par les collaborateurs Cogestim ou des contributeurs du blog. Rappelez-vous, Géraldine et Chloé s’y sont essayées! Aujourd’hui, nous vous proposons de découvrir Six-Fours Les Plages.

De par sa situation géographique privilégiée, sa bonne desserte et la diversité de ses plages, Six-Fours est très prisée par les amateurs de sports nautiques. Sa baie s’étend du Brusc, avec l’île des Embiez, jusqu’à la plage de Bonnegrâce ou Brutal Beach, en passant par La Coudoulière, au Nord, et le Cap Nègre. Si vous n’avez pas déjà entendu parler de ce petit paradis bleu, nous vous proposons d’en découvrir quelques recoins sans plus attendre.

 

cros brusc provence france cogestim vacances
À deux pas du port du Brusc, la plage du Cros est propice à une ribambelle d’activités nautiques, dont le paddle et la plongée.

Comme son nom l’indique, Six-Fours Les Plages est réputée pour… Ses plages, bien évidemment. Quant à Six-Fours, ce nom désigne les six postes de défense fortifiés de la ville. Comptant 35’000 habitants, cette ville est considérée comme la banlieue résidentielle de Toulon et un lieu de villégiature balnéaire particulièrement apprécié pour ses ressources naturelles. En son centre se trouve le village du Brusc, qui comporte un port de plaisance et de pêche. A 12 minutes à peine du Brusc se trouve l’île des Embiez.

 

L’île des Embiez, un véritable repaire pour la faune locale

 

Au large de Six-Fours se dresse l’île des Embiez, accessible toute l’année depuis l’embarcadère du Brusc. Acquise par Paul Ricard, l’inventeur de la célèbre boisson anisée, dans les années 1950, elle est connue pour ses calanques sauvages et la clarté de ses fonds sous-marins. Pas étonnant qu’elle soit particulièrement appréciée des familles!

Cette île a pour particularité de posséder plusieurs espèces sauvages préservées: des pins d’Alep, des vignes, des arbousiers, des chênes majestueux. Et cette flore attire un florilège d’oiseaux, ce qui fait du lieu un repaire de la Ligue pour la Protection des Oiseaux (LPO). De quoi ravir les ornithologues, qui peuvent y observer des espèces peu courantes à terre.

embiez cogestim six-fours
L’île des Embiez est un refuge privilégié pour toutes sortes d’activités nautiques.

En vertu de la rareté de son patrimoine naturel, l’île des Embiez s’est toujours engagée dans la durabilité. Ainsi, la circulation automobile y est limitée, au profit de la mobilité douce.

L’île des Embiez abrite également l’Institut océanographique Paul Ricard. Sa mission est de contribuer à préserver la biodiversité des fonds marins. Aussi, outre la recherche, l’institut se consacre à des actions de sensibilisation auprès du grand public en diffusant le savoir accumulé, notamment par le biais du musée.

 

L’île du Gaou, un havre de détente en toute simplicité

 

La presqu’île du Gaou se situe dans le prolongement du port du Brusc, un village au milieu de la ville de Six-Fours qui a des airs de petite station balnéaire sans paillettes ni artifices, mais avec des pêcheurs et des tireurs et pointeurs débutants ou confirmés. Côté gastronomie, il y a de quoi faire dans la région. Outre les produits de la pêche ou la célèbre anchoïade, on succombera volontiers aux produits du terroir, des vins AOC Côtes de Provence (blancs, rosés et rouges), cultivés sur l’île des Embiez.

Il vous est possible d’accéder au Gaou en empruntant une passerelle. Sa flore luxuriante, parmi laquelle on compte des pins à la robe sculptée par les vents, et ses nombreuses criques en font une destination privilégiée pour quiconque cherche à s’évader un peu et se rafraîchir durant la douce saison. Par contre, il n’est pas possible de vous baigner ni sur les criques, ni dans la lagune. Il vous faudra compter une bonne heure pour en faire le tour.

pointus brusc six-fours les plages cogestim
Les pointus sur la lagune du Brusc © Olivier Mil

Le Pointu, un festival indie en bord de mer, à la mécanique bien huilée

 

pointu festival 2019 cogestim six-fours
Les festivaliers fraîchement débarqués sur l’île du Gaou © Gaëlle Beri

Une fois par année, la presqu’île du Gaou s’électrise aux sons des larsen du Pointu Festival, un rendez-vous musical original et à taille humaine ! À la fois convivial, incontournable et gratuit, ce petit festival, qui a tout d’un grand, a pour ambition de croiser les publics et les genres, du pop, folk au rock indie. Depuis sa première édition, il y a cinq ans en arrière, la mayonnaise a pris et le public, qui s’élève en 2019 à 17’000 personnes, d’après les organisateurs, s’est développé au-delà des frontières de l’Hexagone – bien que le bassin majoritaire provienne de la région de Marseille à Nice. Aujourd’hui, la mécanique est bien huilée : concert après concert, les techniciens s’affairent pour démonter et remonter les installations de chaque groupe, avec rigueur et efficacité. Parmi les têtes d’affiches qui sont venues se dorer la pilule à Six-Fours, on compte notamment Dinosaur Jr.,  Red Fang, Thee Oh Sees, Fidlar, Hot Chips, ou encore Mogwai.

 

pointu festival six-fours 2019
Scène du Pointu Festival 2019 © Gaëlle Beri

Sans vous en dire plus, on espère que cette idée de virée vous inspirera pour l’année prochaine et, qui sait, peut-être que vous aussi vous essayerez à un petit plongeon nocturne, assorti (ou non) d’un 100 mètres papillon, pour terminer la soirée de concerts sur une note rafraîchissante ! Après tout, Oscar Wilde ne dit-il pas que le seul moyen de se délivrer de la tentation est d’y céder ? 😉