Immobilier chloe

Chloé Wiss

Publié le 8 décembre 2017

Malley, une friche industrielle en pleine mutation !

Habitant de l’Ouest lausannois ou de passage, vous avez forcément remarqué qu’il se trame quelque chose à Malley ! TocToc vous présente le passé industriel de ce quartier et les futurs projets qui attendent cette friche.

D’abord, la construction d’une halte CFF pour desservir le quartier. Puis la destruction du Centre Intercommunal de Glace de Malley, suivie de l’émergence d’une patinoire provisoire sur le site des anciens abattoirs de la ville de Lausanne. Ces chantiers ne représentent pourtant que la pointe de l’iceberg des projets qui attendent la plaine de Malley ! Effectivement, situé au carrefour des communes de Prilly, Renens et Lausanne, ce quartier est actuellement en pleine métamorphose. TocToc vous présente le riche passé industriel de Malley et les nombreux projets en cours.

 

Un riche passé industriel

Saviez-vous que le quartier de Malley, situé dans l’Ouest lausannois, avait un riche passé industriel ? En effet, le terrain en plaine de Malley attire les autorités lausannoises dès le début du XXe siècle pour installer diverses activités manufacturières. Ainsi, Lausanne acquiert une partie des terrains de Malley pour ouvrir une usine à gaz en 1911. Puis, le quartier commence à se développer et les premières habitations se construisent le long de l’avenue du Chablais. A l’avenue de Longemalle, cinq petites maisons ouvrières typiques sont édifiées.

Malley
Détails architecturaux de l’avenue du Chablais et de la rue Longemalle © Chloé Wiss

Côté transports, le tramway Lausanne-Renens entre en service en 1903 et dessert Malley. Le viaduc du Galicien, du nom du cours d’eau à proximité, voit le jour en 1922 au nord du quartier de Malley. Ce pont ferroviaire permet de raccorder Sébeillon à Renens pour le transit de marchandises, ce qui accroît encore l’attractivité du lieu.

Quartier de Malley
Le viaduc du Galicien construit en 1922 © Chloé Wiss

Les abattoirs de la ville de Lausanne sont construits en 1945 à Malley, ce qui attire de nombreux travailleurs. Ainsi, plusieurs ensembles de logements sont construits. Et le Café des Bouchers – brasserie intemporelle du lieu – fait sa réputation grâce à la proximité des abattoirs !

boule à gaz malley
L’emblématique « boule à gaz », citerne de gaz naturel construite en 1974 © Chloé Wiss

L’usine à gaz ferme et est remplacée dans les années 70 par la « boule à gaz », sphère de stockage du gaz naturel. Toutefois, les bâtiments de l’usine ne sont pas détruits et le théâtre Kléber-Méleau ouvre ses portes dans les structures restantes en 1979.

Quartier Malley TKM
Le Théâtre Kléber-Méleau, communément appelé le TKM, a pris place dans l’ancienne usine à gaz dès 1979 © Chloé Wiss

Enfin, le « chaudron » du Centre Intercommunal de Glace de Malley construit en 1984 reçoit des centaines de rencontres de hockey, jusqu’à son récent démantèlement.

 

Renouveau de Malley et projets de quartiers

Les abattoirs de la ville de Lausanne ferment en 2002 et restent à l’abandon pendant quelques années, le temps que le Schéma directeur intercommunal de Malley voit le jour. En effet, les friches à reconvertir sont nombreuses dans le quartier, ce qui offre de multiples potentialités urbanistiques.

Une halte CFF est inaugurée en 2012. Elle est située à côté du complexe Malley Lumières qui accueille commerces, cinéma et salle de sport depuis 2001. Et, dans quelques années, c’est tout un nouveau morceau de ville qui sera implanté dans les environs !

Malley
Esquisse de la future place de Malley. Copyright: Louhat, FHY/SDOL, 2015

L’objectif du Schéma directeur intercommunal de Malley élaboré par les villes de Prilly, Renens et Lausanne est de créer un nouveau centre urbain: Les Coulisses. Pour cela, la volonté des autorités est de réaliser un écoquartier faisant la part belle à la mobilité douce et aux espaces de rencontres. Le futur Malley mettra également en avant le passé industriel du lieu. Par exemple, la « boule à gaz » sera l’élément central du futur parc du Gazomètre. Enfin, ce sont quelque 3000 habitants-emplois qui sont attendus dans ce secteur en 2025. Le futur Centre sportif de Malley fait aussi partie de ce processus et accueillera, dès 2019, une nouvelle patinoire sur le site de l’ancienne.

malley
Les travaux ont commencé à Malley et devraient être terminés à l’horizon 2025 © Chloé Wiss

 

Une patinoire provisoire, pourquoi donc ?

La saison de hockey est déjà bien entamée. Et, pour le Lausanne Hockey Club (LHC) – dont Cogestim est partenaire –, elle se passe dans une nouvelle patinoire ! En effet, le LHC a pris ses quartiers pour deux ans dans une patinoire provisoire, nommée Malley 2.0, installée sur le site des anciens abattoirs, à quelques mètres de l’ancienne patinoire, aujourd’hui détruite. Mais pourquoi ?

Patinoire LHC
La patinoire provisoire accueille 6700 spectateurs à guichets fermés © Chloé Wiss

Parce que le quartier de Malley accueillera une partie des événements des Jeux Olympiques de la Jeunesse  en 2020). Ainsi, 1100 athlètes de 15 à 18 ans seront attendus à Lausanne du 10 au 22 janvier 2020 et pourront utiliser les nouvelles infrastructures du futur Centre sportif de Malley : patinoire toute neuve et piscine olympique.

En bonus pour conclure: une photo de toute l’équipe de TocToc qui était réunie à la patinoire provisoire de Malley pour assister au match LHC contre le Genève-Servette hockey-club le 24 novembre dernier. La bonne humeur était au rendez-vous !

Patinoire LHC
L’équipe de TocToc au complet à la patinoire de Malley 2.0

Sources