Immobilier julien

Julien D'Amore

Publié le 5 mai 2018

Quels sont les avantages à devenir propriétaire aujourd’hui ?

En ces temps incertains où nos caisses de pension ont du mal à garantir un futur rose pour nos retraites, il est légitime de se demander si un investissement immobilier peut pérenniser un revenu.

L’acquisition d’un objet immobilier dans le but de le louer ou d’y résider amène de nombreuses personnes à se poser la question de l’utilité d’investir dans la pierre et de devenir ainsi propriétaire foncier.

 

Quels sont les avantages à acquérir un bien immobilier en Suisse ?

En dehors des aspects émotionnels tel que le sentiment d’accomplissement que confère l’accession à la propriété, nous pouvons citer les avantages rationnels suivants :

  • Sécurité du logement: être propriétaire permet de se soustraire à la dure loi du marché de la location de la région qui connaît une pénurie depuis plusieurs décennies.
  • Placement financier: soutenue par une constante croissance de la demande, l’offre immobilière s’enchérit naturellement et nombreuses acquisitions immobilières deviennent des placements financiers avec de la plus-value à la clé lors de la revente.
  • Patrimoine transmissible: un bien immobilier est plus stable que des fonds et/ou des titres cotés en bourse par exemple. Ce capital sécurisé offre donc une excellente protection financière sur le long terme et peut être transmis à ses enfants.
propriétaires
Avoir l’opportunité de devenir propriétaire confère trois avantages principaux : en plus d’apporter la sécurité du logement, c’est un placement financier et un patrimoine transmissible.

Depuis plusieurs années, la demande d’acquisition de biens immobiliers est amplifiée par le fait que les taux hypothécaires proposés par les établissements financiers sont extrêmement bas. Il est donc nécessaire d’être vigilant, voire de se faire accompagner par un professionnel de l’immobilier, lors de l’acquisition d’un bien.

En effet, nonobstant tous les avantages précités, certains risques ne doivent pas être sous-estimés, tels que le potentiel de surendettement, les aspects fiscaux d’une telle acquisition ainsi que la gestion et l’entretien d’un bien immobilier.

L’immobilier est donc un excellent outil d’investissement et une façon de sécuriser un patrimoine pour ses vieux jours. Néanmoins, c’est une démarche semée d’embûches où le soutien de conseillers – tels que courtiers, banquiers et/ou notaires – s’avère judicieux.

A bon entendeur !

Retrouvez l’article publié dans les pages de La Région ici.