Lifestyle lucie

Lucie Ecuyer

Publié le 17 avril 2021

Le minimalisme, ou comment se sentir bien chez soi !

Less is more, ça vous dit quelque chose ? Si oui, vous connaissez sans doute le minimalisme. Cette philosophie, s'adaptant à chaque situation, possède de nombreuses vertus pour le bien-être de soi et de notre entourage.

La consommation excessive est souvent évoquée comme étant un problème majeur sociétal. Pour certains, la quête du bonheur véritable passe par l’accumulation de possessions matérielles. En effet, il arrive que l’on puisse se sentir heureux par le fait de posséder beaucoup de choses, mais il est également fréquent d’atteindre un point où l’on sature d’avoir trop. Certains ont alors trouvé la solution à ce type de problème : adopter la philosophie du minimalisme.

 

 

Apparu au début des sixties aux États-Unis, le minimalisme, mouvement dérivé du modernisme, s’est rapidement fait une place conséquente au cœur des artistes puis dans le monde entier. S’appliquant aux domaines tels que les arts, la mode, le design et l’architecture, le terme de minimalisme mise tout sur l’essentiel des besoins humains, la simplicité et la fonctionnalité.

 

« Le secret du bonheur, voyez-vous, n’est pas trouvé dans la recherche du plus, mais en développant la capacité de jouir de moins. »  Socrate

 

Less is more, c’est vivre avec moins, mais mieux. C’est mettre en avant la qualité au lieu de la quantité. Beaucoup de gens adaptent cette philosophie à leur décoration d’intérieur : il vaut mieux avoir un meuble unique et un peu cher que plusieurs meubles bas de gamme qui ne nous intéressent pas. L’objet qui ne procure aucune joie n’a pas lieu d’être dans le foyer minimaliste. Cette procédure consiste donc à vider son intérieur et porter l’attention uniquement sur ce qui est essentiel à nos yeux. La grande force de cette manière de faire est que chacun peut se l’approprier comme il le souhaite. L’importance d’un objet est subjective et, donc, diffère selon l’individu en question.

 

 

Il est vrai que de vivre dans un endroit encombré peut cognitivement dégrader le moral. Chaque objet représente une souvenir positif ou négatif, et peut parfois procurer une sensation involontaire quand on y porte de l’attention. En faisant du tri, on concentre seulement notre esprit sur les choses essentielles, ce qui allège l’esprit. Un espace rangé, vidé du superflu, est automatiquement plus grand, donc plus lumineux et peut ainsi contribuer au bien-être.

Voici quelques conseils si vous souhaitez vous initier dans un style d’intérieur minimaliste :

  • Trier vos affaires, les jeter ou les ranger dans un endroit approprié.
  • Votre mobilier doit être épuré et fonctionnel.
  • Multiplier les rangements fermés.
  • Choisir des couleurs sobres et unies pour vos meubles, objets et décorations.
  • Installer des matériaux bruts et naturels.
  • Compléter vos pièces par des décorations comme une sculpture, un tableau ou une plante.
  • Adopter des plantes car elles épurent l’environnement.
  • Privilégier un maximum la lumière naturelle.