Communauté julia

Julia Jeanloz

Publié le 15 août 2019

Visite en coulisses

TocToc part en tournée et vous dévoile les visages de ses collaborateurs!

Franco Ricci, responsable du Service Comptabilité, directeur adjoint & mordu de l’image

 
L’œil vif et l’esprit avide de découverte, Franco est un mordu de l’image, passion qu’il décline à travers tous les genres : peinture, cinéma, photographie. Cette dernière technique, il la pratique volontiers en amateur lors de son temps libre, ce qui lui vaut d’ailleurs d’essuyer les taquineries de son entourage qui le surnomme affectueusement « le paparazzi ». Eh oui, si vous étiez à Porto avec Cogestim, vous auriez certainement constaté qu’il se donnait à cœur joie pour mitrailler en rafale les moindres recoins de cette ville portuaire à l’impressionnant patrimoine culturel et historique.

Fort d’une riche expérience professionnelle dans le domaine immobilier, dont la dernière auprès d’un important acteur institutionnel vaudois, Franco a rejoint Cogestim en 2018, en tant que Responsable du Service Comptabilité et Directeur adjoint à l’agence de Lausanne. Outre la culture, il aime particulièrement se mettre à disposition des autres à travers des engagements sociaux, tels que les pompiers ou par le biais de sa participation au Conseil général de son ancienne commune. Finalement, notre Morgien touche bel et bien le puck, puisqu’en féru de hockey, il ne rate aucun des matchs du LHC à Malley. Go Lions !

Mais, pour mieux le connaître, TocToc lui a demandé de se dévoiler en 5 questions!

 

Quelle est votre principale ambition chez Cogestim?

Cogestim est une société qui a progressé aussi bien de manière organique que de manière externe. Ma principale mission, pour ce qui est de la comptabilité, est d’amener une vision structurée de l’organisation, tournée vers l’avenir, afin de répondre aux besoins actuels et futurs.
 
Qu’est-ce qui vous motive à vous rendre au travail à la place d’arpenter la Suisse à la découverte d’une nouvelle exposition ?

Il y a d’abord un défi à relever par rapport à mon métier, dans l’essence même de celui-ci. Maintenant que les choses se sont stabilisées en termes informatiques, nous pouvons entrer dans une phase de consolidation. Il y a un potentiel que l’on doit exploiter, pour le plus grand bénéfice de notre clientèle.
Deuxièmement, je dirais que l’ambiance de travail, le relationnel, est très naturel dans l’entreprise. Les relations sont plus directes. Le fait aussi que ce soit une entreprise multi-sites rajoute une difficulté, mais c’est aussi très plaisant. Cela donne un côté sympathique et casse la routine.
 
Quelle est votre citation favorite ?
« Le succès n’est pas final. L’échec n’est pas fatal. C’est le courage de continuer qui compte. » Winston Churchill
 
Franco, vous travaillez dans le domaine immobilier. Quel est donc votre logement idéal ?
Ce serait un appartement au centre-ville avec un jardin à la campagne. Autant j’aime la ville pour ce qu’elle offre sur les plans culturel et social, autant j’ai besoin de pouvoir m’isoler proche de la nature et me ressourcer. En bref, il s’agit d’un équilibre entre un endroit me permettant de satisfaire mes loisirs et mon besoin de détente, de tranquillité. Et notre magnifique région nous l’offre aisément !
 
Le mot de la fin. Quelle est pour vous la qualité que doit posséder le parfait Responsable Service Comptabilité et Directeur Adjoint ? 
Je pense qu’il faut être intègre, tant du point de vue des clients que des collaborateurs. Savoir écouter, savoir dire non si besoin. Je travaille avec l’argent des autres, il est donc essentiel d’être transparent et précis, savoir ce que l’on fait. À l’externe comme à l’interne, privilégier la qualité de la relation et être honnête. Enfin, du point de vue managérial, ne pas forcément être le chef qui sait tout, mais être celui qui accompagne, qui soutient, qui exige, parfois, mais qui sait aussi protéger, donner et motiver. Autrement dit : un coach, comme au hockey… !

 

La sélection photos de Franco