Lifestyle therese

Thérèse Courvoisier

Publié le 3 janvier 2022

Des bonnes résolutions pour son appartement

Le passage à la nouvelle année vous donne envie de déménager? Il vous faudra certainement un peu de patience. En attendant, voici quelques trucs pratiques pour aménager votre logement actuel en attendant de trouver le suivant.

Le passage à la nouvelle année n’est jamais anodin. On dit qu’on ne va pas prendre de bonnes résolutions, qu’on n’arrivera de toute façon pas à tenir (ou pas plus qu’un mois, notamment pour arrêter de fumer/boire/grignoter devant la télé), mais on finit quand même par se fixer quelques buts à atteindre, sans en parler à qui que ce soit.

Les premiers jours de l’année, souvent passés à finir les restes, à récupérer de la fête et à ranger les décos, on les passe aussi à se projeter, à regarder vers l’avant pour se réjouir de ce que 2022 nous réserve (et pour tenter de penser à autre chose que la pandémie qui perdure)…

Pour celles et ceux pour qui Nouvel-An rime avec changement et déménagement, voici quelques conseils pour mettre en place votre projet, mais aussi pour patienter en attendant de trouver (et d’obtenir!) le logement rêvé.

Consulter son bail si on est locataire

 

Avant de penser à la suite, il est important de connaître les conditions auxquelles on peut quitter notre logement actuel. On consulte donc son bail pour se rappeler des délais de résiliation. Si on est hors-délais, on est dans l’obligation de trouver des repreneurs solvables pour notre bail aux mêmes conditions.

 

Préparer son dossier de candidature

 

Un dossier prêt, c’est des précieuses heures de gagnées.

Le marché est tendu un peu partout en Suisse romande, surtout dans les grandes villes. Il est donc vital d’être extrêmement réactif quand on voit un bien qui nous plaît. On commence donc par préparer son dossier de candidature complet. Il doit en général contenir:

  • Une copie de la pièce d’identité ou du permis de séjour pour les étrangers.
  • Une copie des trois dernières fiches de salaire.
  • Une copie de l’extrait d’Office de poursuites et faillites datant de moins de 2 mois.
  • Copie de la police d’assurance RC.
  • Le formulaire de demande de location spécifique à la gérance qui s’occupe de l’appartement

 

Inscrire sa recherche sur les sites spécialisés et auprès des gérances

 

On enregistre ses critères de recherche sur plusieurs sites.

On prend déjà le temps de réfléchir à ce que l’on veut vraiment: plus grand? Mieux placé? Totalement différent? Plus moderne? Atypique? Plus fonctionnel? D’autres voisins?

On fait ensuite un petit tour d’Internet afin de voir si notre budget est réaliste par-rapport à nos attentes. Si ce n’est pas le cas, autant décider tout de suite où on est prêt à faire des concessions.

Une fois que la recherche est plus claire dans nos têtes, on l’enregistre sur des sites spécialisés comme www.immobilier.ch ou auprès de gérances, comme www.cogestim.ch. A vous de savoir si vous préférez ratisser large (plus grand périmètre de recherches, nombre de pièces variable) ou au contraire définir des filtres très précis.

 

Être (très) réactifs

 

Vous avez vu une annonce qui remplit tout vos critères et qui vous met des fourmis dans les jambes? Il s’agira d’être extrêmement réactif. On contacte la gérance ou les locataires en vue d’une visite et on en profite pour demander s’il faut remplir un formulaire de location en plus de déposer son dossier. Au moment de la visite, bien regarder tous les détails (exposition, voisinage, accessibilité, taille précise des pièces) et éviter d’être aveuglé par ses qualités évidentes.

On fait attention aux détails lors de la visite du bien.

On évite, si possible mais c’est très difficile, de trop se projeter. Il y a bien souvent beaucoup plus de candidats que de biens. On se montre patient, les gérances ont un mois pour se prononcer sur le dossier choisi (qu’elles doivent dans la plupart des cas soumettre au propriétaire).

Mais dans un même temps, on range son propre appartement, on le prend en photo et on prépare toutes les informations le concernant au cas où on devrait passer une petite annonce pour le remettre rapidement.

Et ensuite, c’est soit: félicitations, vous pouvez faire vos cartons, soit: dommage, il faut tout recommencer à zéro.

 

Réaménager son chez-soi

 

Vous n’avez pas obtenu cet appartement que vous convoitiez tant? Vous n’avez pas encore trouvé la perle rare? Vos finances ne vous permettent pas de bouger pour le moment? Ce n’est pas grave. Pour patienter, pourquoi pas transformer votre propre logement pour avoir l’impression d’en avoir changé.

  • On fait un grand tri

    On trie, on donne, on vend, on recycle: bref, on fait de la place.

     

    On fait de la place chez soi. Petit à petit, on vide, on trie, on vend, on donne et on jette le superflu. On commence doucement avec le meuble de salle de bains ou une armoire de cuisine et on finit avec la cave tant redoutée. Quel plaisir de s’alléger en donnant une seconde vie à des objets ou vêtements, en faisant des heureux et peut-être même en récupérant un peu d’argent. Avec toute cette place gagnée, votre appartement vous semblera déjà un peu plus grand.

  •  On aménage son balcon
    On aménage son balcon ou sa terrasse même en hiver grâce à de la lumière.

    Ce n’est pas parce que c’est la saison froide qu’il faut laisser notre espace extérieur, si petit soit-il à l’abandon. Si on n’a que des rebords de fenêtre, on les égaie de petites guirlandes lumineuses ou de plantes résistantes au gel. Sur le balcon, on amène aussi de la lumière et pourquoi pas des plaids et un caquelon pour une soirée fondue digne des stations de ski les plus chics.

  • On change son mobilier de place
    On mesure ses meubles avant de les déplacer.

    Si changer la couleur des coussins ou du tapis ne vous offre pas assez de fantaisie, pourquoi ne pas tenter de mettre l’armoire à la place du lit, ou le canapé au milieu du salon pour diviser l’espace au lieu de le plaquer au mur? On planifie le tout sur une feuille de papier (cela ne sert à rien de se casser le dos si les dimensions ne collent pas) et hop on s’y met. Essayez, c’est assez dingue comme on se sent dépaysé.

  • On redécore un mur

    On choisit un mur à peindre d’une autre couleur ou pour y poser du papier peint.
  • Attention, ceci n’est pas anodin: si vous êtes locataire, le jour où vous quitterez votre logement vous serez normalement contraint de le remettre dans l’état où vous l’avez loué, c’est-à-dire avec un mur blanc immaculé. Mais pas forcément, si votre déco plaît au repreneur, il pourra l’accepter telle quelle et le stipuler lors de l’état des lieux. Peindre un mur, ou, comme c’est la mode depuis quelques temps, lui coller une fresque géante en papier peint change totalement l’ambiance d’une pièce ainsi que la perception de ses volumes. Attention à choisir un motif ou une couleur dont vous ne vous lasserez pas et préparez la pièce et le mur avec soin avant de commencer.

Convaincus de rester ou déterminés à déménager, TocToc vous souhaite dans tous les cas une très belle année.